Une question ? On vous rappelle !


Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'être rappelé dans les meilleurs délais.

Une question ? On vous rappelle !

Moteur et batterie vélo électrique : que choisir ?

- Catégories : Actualités

Le vélo électrique rencontre un véritable succès, notamment depuis plusieurs mois et nombreux sont ceux à vouloir sauter le pas. Petit hic, quand on n’y connaît rien, cela peut vite devenir une véritable prise de tête ! Pour vous la faire courte, la partie la plus importante sur un vélo électrique est la partie dite électrique et principalement la batterie et le moteur. Si vous voulez en savoir plus, VeloBatterie vous invite à lire la suite de l’article !



Comment choisir une batterie de vélo électrique ?

batterie vélo électrique

La batterie de votre vélo électrique est une pièce maîtresse à son fonctionnement, elle est l’un des éléments les plus chers et les plus fragiles. Il est donc important de lui apporter une grande importance lors de l’achat de votre VAE et d’être attentif à la qualité de cette dernière. La batterie peut être placée sur le cadre, le long du tube de selle, sur le porte-bagages ou directement intégrée dans le tube de selle. Si vous achetez votre vélo électrique neuf, vous disposerez d’une batterie au lithium qui pèse généralement entre 2kg et 4kg.

Si vous n’êtes pas un grand connaisseur ou qu’il s’agit de votre premier vélo électrique, nous vous conseillons de vous orienter vers un vélo électrique de grandes marques souvent équipé d’une batterie de marque également réputée telle que Yamaha, Panasonic, Shimano ou encore Samsung.

Sachez que le prix d’un vélo électrique reflète dans la plupart des cas la qualité de la batterie. Plus vous y mettrez le prix, plus vous aurez de chance de tomber sur une batterie de qualité, qui vous durera dans le temps.

Mais avant d’acheter votre VAE, il est important de déterminer l’usage que vous allez en avoir, car les distances et les types de terrains que vous allez parcourir vont vous influencer dans le choix de votre batterie et donc de votre vélo électrique.

Sur les fiches descriptives qui accompagnent généralement les vélos, la capacité d’une batterie est exprimée en ampères et Volts, mais également en Watts-heure (Ampérage x voltage = Watts-heure).

L’ampérage permet de déterminer l’autonomie de votre batterie et permet d’exprimer la capacité de stockage en électricité de la batterie. Cela signifie que plus ce nombre est élevé, plus l’autonomie de votre batterie sera élevée. En règle générale, l’ampérage d’une batterie est compris entre 8Ah et 17Ah, soit entre 20 et 30km en moyenne pour une batterie 8ah et entre 70 et 80km en moyenne pour une batterie 17Ah.

(Cela reste des moyennes, il se peut que vous puissiez faire plus ou moins de kilomètres que les chiffres donnés en fonction du poids de l’utilisateur, de la pression des pneus ou encore du dénivelé de votre trajet. Un trajet avec relief sollicitera davantage l’assistance électrique, qu’un trajet sur du plat. L’autonomie peut ainsi varier du simple au triple.)

Le voltage permet d’exprimer la tension est donc la puissance de courant que la batterie sera capable de délivrer au moteur. Pour la plupart des vélos électriques, vous trouverez un voltage de 24V, 36V ou 48V (généralement réservé au VAE haut de gamme ou au VTT). Plus le voltage est élevé, plus le moteur sera performant ce qui vous permettra de gravir des côtes facilement.

Une batterie de qualité vous permettra d’effectuer environ 1000 cycles de charge/décharge. Après cela, elle perdra au fil du temps de sa capacité. Une batterie de mauvaise qualité perdra plus rapidement sa capacité de stockage.



Comment choisir le moteur de son vélo électrique ?

Le moteur de votre vélo électrique est un élément clé à son fonctionnement, c’est le coeur de votre vélo. En choisissant tel ou tel modèle, c’est toute votre conduite qui sera impactée. En effet, plusieurs paramètres sont à prendre en considération : le confort, le prix, la performance, la fiabilité, la facilité d’utilisation, etc.



Quels sont les différents types de moteur ?

Il existe deux principaux types de moteurs à l’heure actuelle : les moteurs pédaliers et les moteurs placés dans la roue avant ou arrière des vélos électriques.

  • Les moteurs pédaliers :

moteur vélo électrique

Le moteur pédalier s’est imposé comme la solution favorite des vélocistes et à juste titre, car les moteurs pédaliers sont actuellement les plus complets du marché. En effet, ils offrent l’assistance la plus efficience et sont réputés faciles d’utilisation et fiables. Il vous est possible de trouver des moteurs pédaliers de marque Bosh, Panasonic, Yamaha, Brose, Impulse, Bafang ou Tranz’X. 

En comparaison à un moteur roue, les moteurs pédaliers disposent de plus de couples et donc de plus de puissance. La puissance de couple s’exprime en Newtons par mètre (Nm) et permet de déterminer la force et la puissance du moteur. Celle-ci peut être comprise entre 15 et 85 Nm en fonction du modèle de moteur. En pratique, plus le couple est élevé, plus votre moteur aura de puissance et plus votre vélo électrique grimpera facilement les côtes. Il sera donc important de déterminer au préalable l’usage que vous aurez de votre vélo électrique afin de déterminer la puissance de couple la plus appropriée. Les moteurs pédaliers sont équipés de capteur de couple qui procure une assistance progressive en fonction de l’effort fourni par le cycliste ce qui entraîne une conduite sans à-coups. Autre avantage du moteur pédalier, il permet une meilleure répartition du poids sur le vélo et dispose d’un centre gravité bas ce qui donne des vélos très maniables.

Autre atout non-négligeable, le moteur pédalier est beaucoup plus pratique si vous devez changer la roue de votre vélo, cette opération sera aussi simple que sur un vélo classique.

Seul point noir à l’horizon : son prix. D’un niveau de prix supérieur à la moyenne, il faudra compter au minimum 1 200€ pour un vélo électrique équipé d’un moteur pédalier.

Les moteurs dans la roue :

moteur roue vélo électrique

Les moteurs situés dans les roues sont les modèles les plus fabriqués ! Simples et peu coûteux, on les retrouve dans de nombreux modèles de vélos électriques d’entrée de gamme.

Le moteur dans la roue arrière procure une sensation de propulsion, intuitive et naturelle. Le moteur dans la roue avant est la plupart du temps, monté sur les vélos d’entrée de gamme, car il dispose d’une technologie simple. Cependant, le moteur placé dans la roue avant va alourdir la direction du vélo, rendant la conduite beaucoup moins naturelle.

Les moteurs roues sont associés à un câblage des différents composants présent sur l’ensemble du vélo et ne sont donc pas reconnus pour leur grande fiabilité ou leur qualité d’assistance. De plus, fabriqué en grande majorité en Chine, il peut s’avérer très difficile de faire réparer ce genre de moteur.

Attention, pour être plus nuancé, les moteurs roues disposent également d’avantages non-négligeables !

Du fait des prix peu élevés des modèles de vélos électriques équipés d’un moteur roue (à partir de 500€), ils sont idéals si vous souhaitez vous faire une idée et découvrir le vélo électrique ou si vous avez l’habitude de vous déplacer peu fréquemment sur de très courtes distances à faible relief.

Le choix d’un moteur roue est également judicieux pour éviter les problèmes de changement de vitesses, qui peuvent apparaître sur les vélos électriques équipés d’un moteur pédalier.

Partager ce contenu