Une question ? On vous rappelle !


Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'être rappelé dans les meilleurs délais.

Une question ? On vous rappelle !

Partir en vacances en vélo électrique : nos conseils

Et si vos prochaines vacances se faisaient en vélo électrique ? La mobilité douce rencontre un beau succès auprès des voyageurs soucieux de l’environnement. Il existe en plus une multitude d’itinéraires à suivre en France et en Europe pour traverser des paysages variés en toute sécurité et profiter du patrimoine et des richesses de chaque territoire. On trouve de plus des établissements tout confort qui mettent l’accent sur l’accueil des cyclistes. Si partir en vacances en vélo électrique est un bon moyen de vivre un séjour original et riche en découvertes, il est indispensable d’être bien préparé et voici pour cela quelques précieux conseils à bien considérer !

Partir avec un vélo électrique opérationnel, un élément clé

Si vous ne possédez pas encore de vélo électrique et que vous prévoyez d’en acheter un pour partir en vacances, ne vous trompez pas de modèle. Pour des passages en ville et au coeur de paysages plutôt plats, un VTC à assistance électrique est le modèle qu’il vous faut. En revanche, si vous prévoyez de passer par des territoires vallonnés et montagneux, jonchés de chemins en terre ou en pierre, le VTT à assistance électrique sera alors votre meilleur allié. 

Dans tous les cas, pensez à sélectionner un modèle fiable sur lequel vous vous sentez parfaitement l’aise pour rouler sur de longues distances, et prêtez attention à l’autonomie de la batterie. L’idée étant d’avoir une autonomie suffisante pour ne pas avoir à la recharger sans cesse, ce qui sera d’ailleurs compliqué lors de la traversée de territoires non pourvus de lieux où recharger.

Vous possédez déjà un vélo à assistance électrique ? Alors n’hésitez alors pas à passer chez le petit réparateur du coin pour effectuer toutes les vérifications nécessaires avant de partir. Et si vous constatez une baisse d’autonomie de la batterie, optez pour son reconditionnement. Chez VeloBatterie, nous procédons à la remise à neuf de votre batterie, et vous pouvez même augmenter son autonomie pour partir en vacances l’esprit tranquille ! 

Planifier son itinéraire 

Partir en vacances en vélo électrique demande un peu d’organisation. Partir à l’aveuglette semble un peu compliqué, surtout lorsqu’on sait qu’il existe une multitude de guides touristiques et de sites internet dédiés aux itinéraires cyclistes en France, en Europe comme dans le monde entier. Planifier son voyage en VAE permet de repérer les routes à emprunter, spécialement conçues pour rouler en toute sécurité. Cela permet aussi d’organiser les étapes quotidiennes et de se fixer des objectifs en termes de distance parcourue. Le nombre de kilomètres effectué au quotidien sera forcément différent si l’on part en couple ou entre amis que si l’on part avec des enfants. 

Avec des guides et des cartes, vous pouvez également repérer au préalable les sites d’intérêt et les activités à faire le long du parcours. Vous pourrez également localiser les adresses utiles comme les restaurants, les hébergements et autres endroits offrant des services aux cyclistes.

Garder un oeil sur le niveau de la batterie 

Revenons un instant sur la batterie du vélo électrique. Surtout, jetez régulièrement un oeil à son niveau alors que vous êtes en plein déplacement, et ce afin de ne pas vous laisser surprendre par une batterie sur le point d’être totalement déchargée. Entre chaque étapes, assurez-vous de la présence d’un lieu où effectuer un rechargement si besoin.

En chemin, activez le mode économique sur les routes plates et privilégiez le mode turbo pour les montées. Autre point important à souligner, gardez toujours l’assistance allumée, même quand vous ne vous en servez pas. Cela permet d’économiser de l’énergie. 

Voyager léger sans oublier le nécessaire 

L’assistance électrique est d’une précieuse aide pour les voyages à vélo, c’est indéniable. Cependant, même avec un VAE, le poids des bagages a son importance pour bien avancer et se sentir à l’aise. Dans les sacoches, qu’il est inutile de choisir trop grandes, et dans votre sac à dos, pensez à ranger soigneusement vos vêtements techniques (t-shirt respirant, pantalon imperméable, veste de pluie, etc.) et ceux pour tous les jours (sans oublier la serviette et le maillot de bain !). Pensez aussi à l’eau, à quelques en-cas, au nécessaire d’hygiène, au kit de réparation pour le vélo, à une petite trousse à pharmacie et à l’appareil photo. A moins que le smartphone ne suffise amplement.

Veiller à sa sécurité 

La sécurité est primordiale lors de vacances en vélo électrique. Cela passe par le port constant d’un casque, de lunettes pour se protéger du soleil et des insectes et de vêtements permettant d’être visible par les autres cyclistes et les automobilistes.

L’éclairage du vélo doit également être point pour les sessions de pédalage en soirée, par temps de pluie, de brouillard, comme pour passer sous les tunnels. Enfin, respectez impérativement le code de la route pour ne pas vous mettre en danger et mettre en danger autrui. 

Rester flexible 

Même si vous avez parfaitement planifié vos vacances en vélo électrique, ce type de séjour peut occasionner des imprévus. Ce qui n’est pas grave et c’est aussi ça le charme des vacances itinérantes ! Restez flexible et en cas de mauvais temps (pluie, orage, etc.), trouvez l’abri le plus proche et restez sur place ou dans les alentours si besoin. La suite du séjour peut bien attendre un peu. 

De même, en cas de fatigue et si vous avez été un peu gourmand sur la longueur des étapes, n’hésitez pas à réadapter les distances en prenant en compte vos capacités physiques. Peut-être que vous aurez besoin de pédaler un peu moins certains jours, et que vous pourrez pédaler davantage d’autres jours. 

En cas de crevaison ou de problème technique, ayez le réflexe de demander de l’aide aux autres cyclistes. Vous verrez, la solidarité est de rigueur entre amoureux du vélo.

Partager ce contenu