Une question ? On vous rappelle !


Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'être rappellé dans les meilleurs délais.

Une question ? On vous rappelle !

Ne jetez pas votre batterie de vélo, reconditionnez-la !

Publié le : 23/10/2019 09:43:30
Catégories : Actualités , Saviez-vous que ? , Tout savoir sur le vélo électrique

Panasonic figure parmi les leaders mondiaux dans la fabrication de batterie pour vélo électrique. Depuis sa création en 1918, Panasonic bénéficie d’une large avancée technologique de plus d’un siècle par rapport aux nombreux industriels fabricants de piles et de batteries. Ainsi, la branche Panasonic Energy fabrique entièrement des batteries de qualité pour VAE, depuis la conception des cellules, en passant par leur système de gestion jusqu’à l’assemblage de la structure finale. Malgré quelques années difficiles suite à des incidents survenus sur une série de batteries, Panasonic reste un leader incontesté dans son secteur. Focus sur les batteries Panasonic pour vélo électrique.

L’origine du reconditionnement de batteries

reconditionnementde-batterie-velo

L’idée du reconditionnement de la batterie de vélo est née de deux constats. D’une part, la fabrication de cellules de batteries au lithium ionique de haute qualité est une opération très précise et sophistiquée, donc coûteuse sur le marché. Ce qui revient encore plus cher pour le propriétaire d’un vélo électrique lors du renouvellement de sa batterie. D’autre part, après 3 à 4 ans d’utilisation, une batterie pour VAE perd progressivement de puissance, et vous devez la recharger souvent. Ce manque d’autonomie devient critique lorsque la batterie ne permet plus d’assurer la distance que vous parcourez normalement.

Les procédés de reconditionnement fonctionnent à peu près avec tous les types de batteries de vélo, notamment celles conçues au plomb, qui ont longtemps équipé la plupart des vélos électriques. Aujourd’hui, les nombreux modèles de batteries sont conçus de la manière la plus efficace possible qu’il y a de fortes chances qu’ils puissent retrouver leur puissance d’origine après un processus de reconditionnement.

Le concept du reconditionnement

Le concept du reconditionnement est simple. Vous avez acheté un vélo électrique il a quelques années, et la batterie commence à perdre de son autonomie et de sa puissance. Comme le prix d’une batterie neuve vous coûte cher, votre vélo reste pratiquement au fond de votre garage alors que vous en avez besoin pour profiter de vos circuits préférés. Plutôt que d’attendre l’occasion de pouvoir acheter une nouvelle batterie chez votre constructeur, des spécialistes du reconditionnement vous proposent de remettre votre ancienne batterie en selle.

Le reconditionnement consiste à remplacer les cellules usagées de votre batterie au plomb, au Ni-MH, au Ni-Cd, au Lithium polymère ou au Lithium-ion par des cellules lithium-ion NiCoMn neuves. Il ne s’agit donc pas d’un remplissage de la batterie de votre vélo, comme pour le procédé de recharge, mais bien d’une solution qui permet sa remise en état de marche. Le reconditionnement est ainsi une technique de recyclage des éléments rechargeables d’une batterie usagée afin de les remplacer par de nouveaux éléments de qualité. Reconditionner les batteries de vélo permet ainsi de leur donner encore plus d’années de vie de dynamisme et de puissance.

Les étapes du reconditionnement

batterie-velo

Le principe du reconditionnement de la batterie de VAE est aujourd’hui bien plus simple chez un reconditionneur professionnel. Il faut prévoir en moyenne une semaine d’intervention pour reconditionner votre batterie. Voici les étapes clés d’un reconditionnement d’une batterie pour VAE :

  • tri des éléments de la batterie (les connecteurs et le câblage sont également changé, tandis que les autres composants électroniques sont recyclés, seul la coque d'origine est conservé) ;

  • test des cellules (entre 20 et 70 unités par batterie en moyenne selon son voltage et son intensité) ;

  • recalibrage individuel de chaque cellule (d’une durée de 4 heures environ), ou bien un remplacement de toutes les cellules selon votre budget ;

Les cellules ainsi recalibrées et soudées entre elles sont assemblées selon la puissance (voltage) et la capacité (intensité) de la batterie. Cette dernière est soumise à des tests afin de vérifier ses performances, sa protection aux surcharges et décharges, ainsi que son potentiel de cycles (nombre de charges et décharges). Par la suite, l’ensemble est conditionné avec des matériaux isolants et une manche PVC thermorétractable, garants d’une protection des éléments contre les chocs ou les courts-circuits. Le tout est enfin remis dans la boite de batterie de vélo d’origine.

Si vous souhaitez reconditionner votre batterie de VAE, des professionnels comme Velobatterie prennent en main la plupart des modèles prévus pour un vélo électrique. Une garantie de 2 ans sur votre batterie et un SAV pièce et main d’œuvre, jusqu’à une durée de 5 ans, vous sont normalement proposés.

Les effets nocifs de nos batteries sur l’environnement

batterie-velo-electrique

Déjà, le stade de production d’une batterie de vélo électrique demande beaucoup de ressources et d’énergie. Les métaux, les circuits électroniques, les matériaux rares dont le lithium, sont des ressources difficiles à extraire, ce qui impacte fortement sur l’environnement. Même avec d’autres alternatives, comme les batteries au cobalt et au nickel, les risques sur l’environnement restent présents : pérennité des ressources, répercussions du processus de minage et de la transformation industrielle.

Pour le moment, les batteries de vélo au plomb ou au lithium ne peuvent prétendre réellement être écologiques malgré les nombreux procédés en termes de recyclage. L’ONG Amnesty International dénonce entre autres les conditions d’extraction de minerais utilisés dans la fabrication des batteries lithium-ion, ainsi que l’exposition des travailleurs à des éléments toxiques éminemment dangereux pour leur santé.

Les points positifs du reconditionnement sur l’économie et l’emploi

Pour toute personne soucieuse de l’environnement, le reconditionnement des batteries de vélo est plus que nécessaire pour l’économie et l’emploi : une véritable seconde vie au meilleur coût. Reconditionner une batterie de VAE revient ainsi moins cher qu’acheter une nouvelle. Il faut savoir que le tarif du reconditionnement coûte 25 % moins cher que l’achat. De même, ce procédé est plus écologique, puisqu’en reconditionnant la batterie, on n’aura pas à la jeter, évitant ainsi tout gaspillage.

Le reconditionnement est pratiquement un choix sur mesure afin d’être sûr d’avoir une batterie qui fonctionne efficacement pour votre VAE. En termes d’usage, la batterie possède les mêmes critères que la première, évitant alors de choisir entre différents modèles proposés sur le marché. Enfin, le reconditionnement est une aubaine pour l’économie française, étant donné que les entreprises spécialisées dans le reconditionnement, comme Velobatterie, ont un réel savoir-faire dans ce domaine.

Dans cette optique, le Premier ministre français Édouard Philippe a confirmé devant le Conseil National de l’Industrie l’engagement de la France dans le domaine du traitement des batteries électriques : « […] Si nous n’investissons pas, si nous ne développons pas notre présence industrielle, notre expertise industrielle dans le domaine de la batterie électrique, nous le paierons. Ce n’est pas simplement les constructeurs nationaux, c’est l’ensemble du territoire européen qui verra sa compétence et ses perspectives disparaître. »

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)