Une question ? On vous rappelle !


Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'être rappelé dans les meilleurs délais.

Une question ? On vous rappelle !

Comment bien rouler en vélo électrique ?

La pratique plaisante et agréable du vélo électrique semble similaire au vélo classique. Alors, oui les similitudes sont évidentes ! Mais comme vous le savez déjà l’expérience de route est quelque peu différente. Dès les premiers coups de pédales, le cycliste est entraîné par l’aide de l’assistance électrique. Il garde donc le sourire tout au long de son parcours même face aux dénivelés positifs ! Couplé au sentiment de liberté procuré par le vélo, le vélo à assistance électrique est un moyen de transport hybride qu’il faut prendre en main avant de s’élancer sereinement sur la route. Dans cet article VeloBatterie vous délivre ses conseils pour bien utiliser votre vélo électrique. Si vous souhaitez optimiser votre expérience de conduite, cet article est fait pour vous !

Choisir un vélo électrique adapté à sa taille 

En plus de vous équiper d’un vélo à assistance électrique correspondant à votre pratique, il faut choisir un vélo adapté à votre morphologie pour des trajets occasionnels ou réguliers. Votre confort en dépend ! Vous serez ainsi correctement positionné sur votre VAE, ce qui vous permettra de profiter pleinement des plaisirs du vélo ! Une bonne position vous épargnera de potentielles douleurs. Nous le verrons par la suite, mais les gestes du cycliste doivent être harmonieux. Pour cela, l’ergonomie du vélo électrique est primordiale, elle doit vous correspondre ! Afin de déterminer la bonne taille de votre vélo, il faut se référer évidemment à la vôtre ! Puis prendre en considération la hauteur d’entrejambe et l’amplitude des bras. Nous vous conseillons de vous référer à un tableau des tailles des vélos électriques.

Vous souhaitez choisir un vélo électrique adapté à vos besoins ? Vous pouvez jeter un oeil à l’un de nos articles précédents : Comment choisir un vélo électrique qui s’adaptera le mieux à votre pratique ?

La prise en main d’un vélo électrique

Les vélos électriques s’apparentent aux vélos musculaires, ils sont ludiques et faciles d’utilisation. Néanmoins, nous vous recommandons de prendre le temps de vous familiariser avec votre nouveau vélo électrique. En effet, même si vous choisissez la puissance de l’assistance électrique, il faut vous habituer à cette puissance supplémentaire. Vous pouvez commencer par vous entraîner dans un lieu sans circulation en roulant à une vitesse modérée. 

Nous vous conseillons aussi de vous habituer aux freins. Les vélos électriques étant plus lourds que les vélos musculaires (en moyenne 22 kg) et la vitesse moyenne étant plus élevée, le freinage n’est pas à prendre à la légère. La qualité du freinage est un point important qui est souvent négligé dans le choix d’un vélo électrique. Même si la plupart des VAE sont équipés de freins à disque capables de répondre aux besoins de freinage, il faut l’anticiper par rapport à un vélo classique et freiner de manière progressive !

Économiser la batterie de son vélo électrique

Pédaler de manière régulière et conserver une vitesse constante permet de moins consommer et donc d’économiser votre batterie de vélo électrique ! Conduisez de manière à ne pas trop impacter la consommation de votre batterie : anticipez et laissez rouler votre vélo librement plutôt que de freiner d’un coup ! 

Avec un vélo musculaire, nous avons tous pour habitude de ne pas freiner brusquement pour ne pas perdre les bénéfices de nos efforts. Alors qu’avec un vélo électrique, boosté par l’assistance, on a tendance à accélérer et à freiner plus souvent. De plus, le vélo électrique est plus lourd, ce qui use plus rapidement les plaquettes et les freins.

Reconditionner la batterie de son vélo électrique 

La batterie de votre vélo électrique peut elle aussi faiblir dans le temps. La durée de vie moyenne d’une batterie est d’environ 5 ans. Ensuite, ses performances et son autonomie peuvent se dégrader. Alors si votre batterie de vélo électrique commence à fatiguer, nous avons la solution : le reconditionnement ! Chez VeloBatterie, nous sommes des experts en la matière. Nous remettons à neuf votre batterie de vélo électrique en remplaçant l’ensemble des cellules, votre coque et vos connectiques sont conservées.

Conduire un vélo électrique en sécurité

Vérifiez vos freins 

Un vélo électrique nécessite pour votre sécurité des freins qui fonctionnent bien. Alors, avant de partir sur la route, il est indispensable de vérifier le système de freinage et aussi la pression des pneus. Des pneus sous-gonflés peuvent nuire à la charge de la batterie de votre vélo électrique. 

Pour prendre soin de votre batterie, VeloBatterie a quelques conseils pour vous : Comment entretenir la batterie de votre vélo électrique ?

Soyez visible

Pour rouler à vélo électrique en toute sécurité, il faut être visible en toute circonstance, pour les voitures et les piétons, de jour comme de nuit. Alors pour cela, votre vélo électrique doit être équipé d’éclairages à l’avant et à l’arrière. Il est aussi conseillé de porter de préférence des vêtements clairs. La nuit, portez des vêtements réfléchissants pour que les automobilistes puissent vous repérer facilement sur la route. Et n’oubliez pas de prévenir avec le bras lorsque vous tournez ! Signaler un changement de direction, c’est aussi se rendre visible !

Une conduite responsable

La vitesse maximale autorisée est de 25km/h sur un vélo électrique. Alors qu’un cycliste sur un vélo musculaire roule en moyenne à 15 km/h. Les autres usagers peuvent être surpris par votre vitesse et peuvent sous-estimer votre distance de freinage. Soyez donc bien attentif à votre environnement. Évidemment, vous le savez déjà, mais pour rappel, les cyclistes doivent respecter le code de la route. Alors, soyez vigilant pour votre sécurité, mais aussi pour celle des autres.

Un équipement qui n’est pas négligeable pour votre sécurité, c’est le casque ! Le port du casque, même s’il n’est pas obligatoire est fortement recommandé, surtout pour des trajets quotidiens comme le « velotaf ». Il réduit de 70 % les risques d’accident grave à la tête.

Partager ce contenu